Un exercice pour progresser dans la dégustation du vin blanc

Degustation vin blancJe vous propose ici une nouvelle mise en pratique autour de la dégustation comparative du vin blanc.
Pour cette dégustation comparative, commencez par acheter 2 vins blancs de style bien différents : je vous propose un Muscadet et un Côte de Provence (blanc, donc).

Nous allons prendre les 3 étapes de la dégustation : l’analyse visuelle, l’analyse olfactive, et l’analyse gustative.
Pour chacune de ces étapes, nous allons comparer chacun des 2 vins.

Les 2 vins doivent être dégustés simultanément.
Je vous rappelle les différentes étapes sur le schéma ci-dessous.

L’analyse visuelle

La couleur / l’intensité :

Une couleur pâle pour le muscadet, en revanche elle est un peu plus intense pour le Côte de Provence (avec une couleur paille pour le Côte de Provence). Les cépages méditerranéens (Rolle, ugni blanc, clairette, …) qui composent le Côte de Provence donnent une intensité plus marquée que dans le cas du muscadet (cépage « muscadet », appelé aussi « melon de Bourgogne »).
Sachez que l’intensité colorante du vin blanc est également fonction de son évolution. En vieillissant, le vin s’oxyde, et le vin blanc passe du pâle, reflets verts, à une robe plus soutenue, dorée, voire ambrée pour les vins très évolués.

Les larmes

Vous pouvez observer une capillarité (des larmes) un peu plus marquée (larmes plus abondantes) dans le cas du Côte de Provence, à la différence du muscadet qui présente une belle fluidité. Ceci doit vous évoquer un vin plus riche en alcool. Pour mieux comprendre et interpréter les larmes du vin, c’est ici.

L’analyse olfactive

Là aussi, nous vous invitons à faire la distinction entre les gammes aromatiques de chacun des vins que vous dégustez. Celui-ci est plus frais, plus minéral, avec quelques notes florales.
Celui-là présente des notes de fenouil (qu’on retrouve dans des vins sudistes !), et de genêt, d’acacia, voire d’agrume.
Le 1er est le muscadet, le 2nd le Côte de Provence.

L’analyse gustative

Lequel des 2 vous parait le plus acide ? Le muscadet vous fera plus saliver, ce qui est caractéristique de l’acidité plus marquée du vin. En bouche, des arômes de pommes vertes, agrumes, en rétro-olfaction. Au contraire, le côte de Provence présente une acidité inférieure et surtout plus d’onctuosité en bouche. Cette onctuosité est apportée par le degré d’alcool.

Je constate souvent dans les cours, que la dégustation comparative vous permet  de mieux percevoir les arômes. Est-ce également votre cas ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :

No Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. sxoli xorou - ... [Trackback]... [...] There you will find 87931 more Infos: le-vin-pas-a-pas.com/un-exercice-pour-progresser-dans-la-degustation-du-vin-blanc/ [...]...

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *