Les clés pour interpréter les paysages viticoles

vigne et temperature fonction hauteurSi vous avez l’occasion de visiter le vignoble (de France et du monde), prêtez attention aux paysages viticoles : Dans certains cas, vous observerez des vignes denses (« serrées ») et hautes. Dans d’autres cas, les vignes seront plutôt basses et espacées. Je vais vous donner ici les clés pour interpréter ces paysages : A la lecture de cet article, vous comprendrez mieux cette diversité… pour mieux profiter de vos voyages viticoles.

Il y a plusieurs facteurs qui jouent sur le mode de conduite de la vigne : Mais c’est principalement le climat qui explique la diversité des paysages viticoles.

Note : En fin d’article, vous trouverez un schéma à télécharger, qui récapitule simplement cet article. Bon à savoir ! 

Les bases pour bien comprendre

Vous avez sans doute déjà observé des différences de hauteurs d’établissement de la vigne : dans certains cas, elle est au ras du sol. Parfois, elle est palissée (c’est à dire conduite par un fil de fer).

vigne haute ou vigne basse

Ce choix est d’abord fonction de la température.
En effet, le sol réfléchit la chaleur et joue un rôle d’accumulateur thermique. Par conséquent, au ras du sol, la quantité de chaleur reçue par la vigne sera globalement plus importante.

conduite de la vigne influence chaleur

Or, sachez que chaque cépage, ou type de raisin, a besoin d’une quantité de chaleur annuelle qui varie.
Par exemple, un pinot noir a besoin de moins de chaleur qu’un cabernet, lui-même moins « gourmand » en soleil qu’un mourvèdre.

chaleur climat ensoleillement cepage

Si un mourvèdre reçoit la quantité de chaleur nécessaire au pinot noir, il ne parviendra pas à maturité !
Ce qui explique la localisation des cépages.

En gros, pour schématiser, je dirai :
• Les cépages à maturité précoce (qui n’ont pas besoin de beaucoup de chaleur) se trouve dans le Nord
• Les cépages à maturité tardive (qui ont besoin de beaucoup de chaleur) se trouve dans le Sud

Mais revenons à nos paysages ….

On va donc avoir des hauteurs d’établissement différentes en fonction du climat.
Ceci va nous permettre de distinguer des grandes tendances pour l’aspect général du vignoble.

Regardez le schéma ci-dessous.

Nous allons voir 2 grandes tendances d’aspect général et les clés pour les décrypter.

vigne haute conduite gobelet ou palissage

1ère tendance : la vigne dans les zones méditerranéennes

Pour optimiser la quantité de chaleur reçue sur les cépages à maturité tardive (ceux du Sud), on aura tendance à planter les vignes proches du sol. En effet, la chaleur induite permettra au cépage d’arriver plus facilement à maturité.

Dans les zones méditerranéennes, la tendance sera donc une conduite basse de la vigne. Ceci implique qu’en général, il n’y a pas de palissage (= pas de fil de fer). La vigne est généralement taillée en gobelet.

vigne gobelet implications

Ce type de taille permet de limiter la surface foliaire pour réduire la transpiration et la perte d’eau.

Maintenant, ce qui va de pair avec l’ensoleillement méditerranéen, c’est la pluviométrie modérée : et oui, du soleil, et peu de pluie !

Pour illustrer cela, regardez les cartes ci-dessous : A gauche, la pluviométrie et à droite, l’ensoleillement. Mais vous le saviez déjà 🙂

france variation soleil et pluie

 

En plus du soleil, il faut donc prendre en compte la pluviométrie faible… qui incite à espacer les ceps de vigne ! Car cela permet de réduire la compétition entre les pieds.

Sous un climat plus océanique, on augmente la densité de plantation.

Alors pour résumer, nous avons dit :
Pour le paysage viticole méditerranéen, nous aurons des vignes proches du sol, en général taillées en gobelet, et espacées pour économiser l’eau.

Bien sûr, c’est une grande tendance et d’autres facteurs sont à prendre en compte, mais je vous en parlerai en fin d’article.

2ème tendance : La vigne dans les zones « fraîches »

Imaginez maintenant un climat plus frais, voire carrément froid avec des risques de gel au printemps. Les pluies sont aussi plus fréquentes, sauf si l’influence continentale réduit la pluviométrie.

Dès que le risque de gel de printemps se fait sentir (ce qui constitue une menace pour la vigne), vous ne verrez jamais les vignes au ras du sol.
En effet, c’est au ras du sol que les nuits sont les plus fraîches !

Souvenez-vous, je vous ai parlé un peu plus haut de la quantité de chaleur reçue par la vigne en fonction de la hauteur : plus proche du sol, le soleil se réfléchit et chauffe la vigne. Il faut plus chaud au niveau du sol.

Mais la nuit, c’est tout le contraire ! C’est au niveau du sol qu’il fait le plus froid.
influence hauteur vigne sur temperature, la nuit

En d’autres termes, c’est au niveau du sol que les amplitudes thermiques jour/nuit sont les plus marquées.
Du coup, la hauteur d’établissement est supérieure à celle des zones méditerranéennes, pour éviter les risques de gel.

De plus, si la pluviométrie est supérieure, on va éviter de tailler la vigne en gobelet. Au contraire, on va faire en sorte d’étaler les sarments (taille longue) pour optimiser l’ensoleillement reçue par le raisin… Mais aussi pour favoriser la circulation de l’air si l’hygrométrie est importante.

Bref, vous voyez la différence : on remonte la vigne pour limiter les risques de gels, on « étale » les sarments (taille guyot par exemple) grâce au palissage pour optimiser l’ensoleillement et la circulation d’air (qui limite l’hygrométrie au niveau de la vigne).

vigne et taille longue, conduite haute palissage
Prenez du recul pour interpréter ces 2 types de paysage

D’autres facteurs dont à prendre en compte pour interpréter les paysages…

Les températures extrêmes …

Si la température est (très) chaude, par exemple dans certains vignobles californiens ou en Australie, on est parfois amené à augmenter la hauteur d’établissement… pour rechercher la fraîcheur !

En effet, souvenez-vous de notre schéma : si la quantité de chaleur totale augmente au niveau du sol, alors on peut dans certains cas avoir des risques d’échaudage ! On va donc augmenter la hauteur d’établissement dans ces zones.

Les expositions sur les vignobles de montagne …

Maintenant, prenez un vignoble de montage ou de coteaux. Dans ce cas, l’ensoleillement varie en fonction de l’exposition. Une exposition sud/sud-est favorise l’ensoleillement et la maturité du raisin. Par conséquent, si la région est froide, il faut « remonter » le pied de vigne pour éviter les risques de gel !

Les zones venteuses …

Le vent est aussi un facteur à prendre en compte dans certains cas : dans les zones venteuses, la vigne doit être plus proche du sol pour réduire la prise au vent.
On pourra même protéger la vigne des brises comme ci-dessous à Lanzarote avec des murets semi circulaires.

vigne lanzarote

Votre kit pour bien interpréter les paysages viticoles

Je vous résume cette démarche d’interprétation dans le schéma ci-dessous, que vous pouvez télécharger en pdf.

hauteur vigne, taille et conduite

Cliquez ici pour télécharger le schéma en pdf

A garder sous la main lors de vos prochaines visites au vignoble !

No Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. 3 pistes pour mieux observer les vignes - [...] comment interpréter les paysages viticoles, et [...]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *