Apprenez les bases sur la formation des terroirs

sol et vigneJe vais vous donner ici les bases pour comprendre l’histoire des paysages viticoles et de la formation des principaux types de roches.

Je pense que cela fait partie de notions importantes dans votre apprentissage du vin.
Mais il faut reconnaître que c’est un sujet qui devient vite complexe, à cause des nombreux facteurs qui entrent en jeu (rôle de l’eau, topographie, exposition, géologie, …).

C’est pourquoi vous apprendrez dans cet article l’essentiel pour comprendre l’histoire géologique de nos vignobles.

Observez la diversité des sols !

Lorsque vous vous promenez dans les vignobles, observez les paysages viticoles.
Vous constaterez de grandes différences d’une zone à l’autre : en terme de relief, en terme de sol (des roches, des couleurs différentes).

terroirs du vin
Il est d’ailleurs très intéressant de conserver de la terre (dans de petits pots) des diverses zones que vous visitez.
De même, ne ratez pas une occasion de prendre des photos de ces paysages viticoles !

Vous prendrez alors conscience de cette diversité. En fonction de l’appellation, vous pourrez peut-être constater un type de sol dominant.

Petit précis (très) simplifié d’histoire géologique

Comme vous le savez sans doute, la terre est recouverte de plaques, qui sont en perpétuel mouvement.
Ces plaques dites lithosphériques peuvent s’éloigner ou se rapprocher.

Ces mouvements sont à l’origine de la création des paysages viticoles.

Dans l’histoire de la Terre, on distingue de grandes périodes, ou ères géologiques. Chacune de ses périodes correspond à des mouvements dominants de ces plaques.
Vous allez comprendre un peu plus loin comment ces mouvements jouent sur nos paysages viticoles.

Voici un petit schéma récapitulatif des grands évènements des ères géologiques.

ere geologique et terroirs

© UNICEM Bretagne, Carrières et matériaux de construction Cliquez sur le schéma pour l'agrandir. 

Tout d’abord, résumons en quelques mots les grands évènements de ces ères.

1. 1ère étape : l’ère primaire

L’ère primaire prend fin il y a 245 millions d’années.
Au cours de cette ère, les plaques lithosphériques entrent régulièrement en collision… ce qui crée des montagnes (phénomène appelé l’orogénèse). Citons notamment les montagnes hercyniennes.
Soumises à l’érosion, ces montagnes se façonnent, à l’origine de différents types de roches dont je vous parlerai un peu plus loin.
L’ère primaire voit la formation du SOCLE ANCIEN.

A la fin de l’ère primaire, les plaques forment un seul bloc : Ce continent unique est appelé la Pangée.

2. 2ème étape : l’ère secondaire

Les plaques en mouvement s’éloignent… et la mer envahit les terres. C’est au Jurassique que la mer est la plus présente.
La présence de l’eau a un rôle déterminant sur la formation des roches sédimentaires. Mais je vais vous parler des types de roches au paragraphe suivant.

3. 3ème étape : l’ère tertiaire

Au grès des mouvements tectoniques, les paysages se façonnent. Dans les zones de convergence des plaques, on assiste soit à des phénomènes de subduction, (une plaque passe sous une autre), soit d’orogénèses (formation de montagnes).
A cela, s’ajoutent les phénomènes d’érosion.

4. 4ème étape : l’ère quaternaire

L’homme apparait au cours de l’ère quaternaire. Les paysages se forment sous l’influence de l’eau, et sous l’influence des périodes de glaciations pendant lesquels se créent les terrasses.

Au fil de cette histoire géologique, les paysages viticoles se façonnent. Différents types de roches sont créés, c’est ce que nous allons voir maintenant.

Apprenez les 3 types de roches

Les différentes roches vignoble

Cliquez sur le schéma pour l'agrandir. 

1. Mieux connaitre … Les roches volcaniques

Imaginez : Au niveau d’une zone de rencontre entre 2 plaques, le magma libéré se refroidit.
C’est ce refroidissement qui est à l’origine des roches VOLCANIQUES .
Ces roches sont présentes sur presque toute la surface de France. Par contre, elles peuvent être à plusieurs centaines de mètres sous la surface du sol.

granite beaujolais

Granite rose AOC Fleurie (Beaujolais)

Dans quels vignobles peut-on observer des sols volcaniques (granitiques)visibles ?

  • En Alsace (Vosges)
  • Dans le Beaujolais, dans le Mâconnais (Massif Central)
  • Dans le Muscadet (Massif armoricain)

2. Mieux connaitre … Les roches métamorphiques

La pression exercée par les plaques est très importante. Cette compression peut modifier la structure de la roche, et crée des roches METAMORPHIQUES. D’ailleurs, ces roches se trouvent souvent en bordure des roches granitiques, ce qui est logique car elle se situent dans les zones à plus hautes pressions.

schiste saint chinian

Schistes, AOC Saint Chinian (Languedoc-Roussillon)

Dans quels vignobles peut-on observer des sols métamorphiques visibles ?

  • Saint Chinian (avec les schistes, qui est un type de roche métamorphique)
  • Provence (avec les gneiss du massif des maures)

3. Mieux connaitre … Les roches sédimentaires

Comme son nom l’indique, les roches sédimentaires résultent de l’accumulation de sédiments.
Souvenez-vous , nous avons parlé plus haut de la mer intérieure qui recouvrait la France à l’ère secondaire.
Qui dit mer, dit sédimentation d’être vivants. L’accumulation des organismes fossilisés forment les roches calcaires.
L’érosion de l’eau créent diverses roches sédimentaires.
Citons principalement les argiles, le grès, les marnes.

graves médoc

Sols de Graves, AOC Médoc

Dans quels vignobles peut-on observer des sols sédimentaires visibles ?

  • Ils peuvent être dus à la sédimentation des fossiles marins, comme expliqué plus haut.
  • En Champagne, à Chablis, Provence, Languedoc, et dans une une grande partie du bassin aquitain.

L’érosion de l’eau peut créer des sols de grave (Médoc), des sols caillouteux (comme à Châteauneuf du Pape, et vallée du Rhône méridionale en général).

La démarche pour progresser dans vos dégustations

La notion de sol et de terroir est complexe : Il faut reconnaître que l’ensemble des facteurs qui jouent sur les paysages viticoles peuvent en rendre la lecture difficile.
C’est pourquoi j’ai voulu vous donner dans cet article les grandes bases à connaître pour progresser dans votre apprentissage : la notion d’ères géologiques et de paysages viticoles, et les grands types de roche.

A chaque fois que vous rencontrez un vigneron, ou que vous visitez un vignoble, je vous invite à vous intéresser à ces paysages viticoles :
• En observant le relief (prenez des photos !)
• En vous intéressant au type de roche dominant (demandez au vigneron !)
• En en déduisant ces caractéristiques

Voici un exemple.

Vous vous promenez à Chablis, vous constatez que certains sols sont constitués de blocs calcaires. Certains ensembles sont riches en petites huîtres fossilisées.
Le vigneron vous explique qu’il s’agit d’un sol de marnes kimméridgiennes.

chablis sol huitres

Vous devez alors vous demander :

  1. De quel type de roche s’agit-il ? Dans notre exemple, les marnes sont des roches sédimentaires (voir le schéma des différents types de roches plus haut),
  2. Quelle est l’origine de cette roche ? Le kimméridgien correspond à un des étages du jurassique (voir le schéma des ères géologiques).cette roche sédimentaire résulte de la sédimentation des fossiles marins au cours de l’ère secondaire.

Bref, en une phrase : Ayez cette démarche de curiosité pour comprendre le type de roche et son origine. Cela vous permettra petit à petit de vous familiariser avec les grands types de sols et leur localisation.
Nous aurons l’occasion de reparler du lien entre le cépage et le type de roche…

Recherches utilisées pour trouver cet article :

No Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Apprenez les bases sur la formation des terroirs | le meilleur des blogs sur les vins | Scoop.it - [...] Je vais vous donner ici les bases pour comprendre l’histoire des paysages viticoles et de la formation des principaux…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *