4 techniques pour interpréter l’intensité de la robe du vin que vous dégustez

Voici quelquechose de très simple à réaliser dans vos dégustations :

  1. Penchez légèrement le verre de vin sur une surface blanche
  2. Placez vos doigts entre le verre et la surface blanche
  3. Observez vos doigts à travers le verre

En fonction de l’intensité colorante de la robe, vous distinguerez plus ou moins vos doigts :

  • Chez certains vins rouges à la robe pâle, vous distinguerez chaque détail
  • D’autres fois, la robe sera totalement opaque

Le même constat est à faire dans le cas du vin blanc : l’intensité peut être pâle comme de l’eau, ou au contraire orangée et soutenue. Cette observation rapide vous révèle pourtant des indices essentiels sur le vin dégusté ! C’est ce que vous allez voir tout de suite …

 Téléchargez la fiche récapitulative “Comment interpréter l’intensité colorante du vin” 

Prénom * :
Email * :
* champ obligatoire.

Les 4 techniques que vous devez connaître pour interpréter l’intensité colorante de la robe (pâle, foncé)

Déguster un vin à l’aveugle, c’est un peu comme mener une enquête : Vous allez décrypter des indices, les interpréter, pour mieux connaître le vin.

enquete vin

Notre enquête commence par l’observation de la robe … Au passage, si les étapes de la dégustation du vin ne sont pas claires pour vous, vous les retrouverez dans le guide “comment déguster le vin” que vous pouvez télécharger gratuitement sur cette page.

Bien.

Comme je vous le disais en introduction, nous allons nous attarder dans cet article sur l’intensité colorante. Vous pouvez l’évaluer facilement en plaçant vos doigts derrière le verre.

Sachez que 4 facteurs jouent sur cette intensité :

  1. Le cépage
  2. L’âge du vin
  3. La maturité
  4. La vinification

facteur couleur robe vin

Attention : vous n’allez pas attacher la même importance à chacun de ces facteurs, selon que vous dégustiez un vin blanc ou un vin rouge.

D’autre part, votre interprétation va changer en fonction du type de vin !

C’est ce que nous allons voir ci-dessous, en décryptant tour à tour chacun de ces facteurs. Au final, vous aurez 4 techniques simples pour mieux décrypter votre vin.

Technique 1 : Faites le lien entre l’intensité de la robe et … le cépage

Cette 1ère technique d’interprétation est valable dans le cas du vin rouge.

intensite robe cepage

Petit rappel : la couleur du vin rouge provient de la macération “peau du raisin + jus”, faite au cours de la vinification. C’est cette macération qui extrait les pigments colorants contenus dans la peau.

Le vin sera plus ou moins foncé, en fonction de la “quantité de couleur” contenue dans la peau. Logique et intuitif, non ?

Nous pouvons dire :

  • S’il y a beaucoup de peau et peu de jus, votre vin sera foncé.
  • S’il y a peu de peau et beaucoup de jus, le vin sera pâle. Le rapport jus/peau détermine l’intensité colorante.

lien intensite vin cepage

Or certains cépages, ou type de raisin, ont un rapport jus/peau en faveur de la peau, d’autre en faveur du jus !

Le schéma ci-dessous vous donne une idée des cépages et des intensités attendues :

couleur robe vin cepage

Technique 2 : Faites le lien entre l’intensité de la robe et … la maturité du raisin

Cette 2ème technique d’interprétation est valable dans le cas du vin rouge ET du vin blanc.

lien intensite maturite

Grâce au soleil et à la chaleur, le raisin mûrit.

  • Son jus devient sucré, et perd son acidité : c’est la maturité alcoolique, celle de la “partie liquide” du raisin
  • Sa peau mûrit, la couleur devient plus soutenue, tanins et précurseurs d’arômes gagnent en maturité : c’est la maturité phénolique, celle de la “partie solide” du raisin.

Lisez 3 effets pour comprendre l’effet millésime pour tout savoir sur la maturité du raisin !

Le soleil favorise une bonne maturité, le raisin se concentre en sucre et en couleur.

A l’extrême, une surmaturité concentre le raisin en sucre. Ce raisin en surmaturité permet d’obtenir des vins moelleux.

Avez-vous déjà observé l’intensité d’un vin blanc moelleux ? La robe foncée est caractéristique de cette maturité.

Ainsi, voilà ce qu’il vous faut retenir :

  1. Pour un même cépage, un climat ensoleillé aura tendance à donner des vins plus foncés.
  2. A l’extrême, un vin moelleux (issus de raisin en surmaturité) présentera une robe foncée

courbe intensite maturite cepage

Technique 3 : Faites le lien entre l’intensité de la robe et … la vinification

Cette 3ème technique d’interprétation est valable dans le cas du vin rouge.

lien robe vinification

La vinification, vous vous souvenez ? Elle désigne les opérations qui transforme le jus de raisin en vin.

Si vous effectuez une  longue macération entre les peaux et le jus, vous allez logiquement extraire plus de pigments colorants… Tout comme le thé que vous laissez infuser 10 minutes au lieu de 30 secondes !

Plus l’infusion dure, plus la couleur est soutenue.

Voilà ce qu’il faut retenir : Pour un même cépage, l’intensité colorante du vin peut varier en fonction de la macération (sa durée, sa température).

robe vin et macération

Technique 4 : Faire le lien entre l’intensité de la robe et … l’âge du vin

Cette 3ème technique d’interprétation est valable dans le cas du vin blanc. Cependant, elle peut révéler certains indices pour le vin rouge, vous allez voir cela tout de suite …

lien robe vin age

Au cours du temps, le vin vieillit dans votre cave. C’est l’oxygène qui fait évoluer votre vin. Cette oxydation fait évoluer le vin blanc vers des nuances orangées.

vin-blanc-evolution-300x130

Et en ce qui concerne le vin rouge ?

Le vieillissement a un effet différent sur le vin rouge. Dans ce cas, les tanins du vin rouge se combinent aux pigments colorants.

Au fil du temps, une “pâte rouge” se forme en fond de bouteille. Il s’agit d’un dépôt de tanins+pigments colorants.

depot bouteille

Cela signifie qu‘au cours du temps, le vin rouge va “perdre” ses pigments colorants, il va avoir tendance à devenir plus pâle ! Et oui, c’est le phénomène inverse que celui constaté pour le vin blanc.

Le vin blanc devient plus foncé en vieillissant, tandis que le vin rouge devient plus pâle !

Attention cependant : l’observation est beaucoup moins nette dans le cas du vin rouge. C’est pourquoi je vous recommande d’utiliser cette 4ème technique pour le vin blanc uniquement.

vin blanc evolution couleur

Comment faire en pratique dans vos dégustations ?

Si vous dégustez un vin rouge, je vous recommande d’observer l’intensité colorante et de faire avec le lien avec (dans cette ordre)

  1. le cépage
  2. la maturité
  3. la vinification

Si vous dégustez un vin blanc, je vous recommande d’observer l’intensité colorante et de faire avec le lien avec (dans cette ordre)

  1. la maturité (et donc éventuellement le taux de sucre : vin sec ou moelleux)
  2. l’âge du vin
A vous de jouer !

 Téléchargez la fiche récapitulative “Comment interpréter l’intensité colorante du vin” 

Prénom * :
Email * :
* champ obligatoire.

 

2 Comments

  1. Bonjour Yann
    A la fin, n’y a-t-il pas erreur ? Vous énoncez deux critères “Maturité” et “Age du vin”. Or la maturité est un des stades de l’âge du vin (comme le montre d’ailleurs votre graphique situé plus haut). A u lieu de maturité ne faudrait il pas parler de “maturité du raisin” vendangé ?

  2. bonjour Gérard,
    en fait, j’utilise le terme de maturité pour parler de “maturité du raisin” dans le paragraphe consacré à la maturité du raisin, et je l’utilise pour faire référence à l’évolution du vin dans celui consacré à l’âge du vin : Mais effectivement, cela peut prêter à confusion, bonne remarque ! je vais modifier cela, merci pour ce commentaire qui permet d’améliorer la compréhension de l’article.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Couleurs du vin : le « ferment du jeu de peaux » – L'opticoindescurieux - […] robe d’un vin évolue ensuite avec le temps, à la fois sous l’action de la lumière et sous […]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *