2 schémas pour vous aider à METTRE DES MOTS sur le vin

miniLorsque vous dégustez un vin, vous percevez des sensations sur votre langue.

Ces sensations sont de 2 ordres :

  1. soit il s’agit de SAVEURS (sucré / salé / acide /amer)
  2. soit il s’agit de sensations TACTILES (effervescence / température / astringence)

Votre but, en tant que dégustateur, est de mettre des mots ADAPTES sur vos sensations. Vous savez, c’est très important de prendre le temps de décrire le vin. Il y a au moins 2 avantages à décrire le vin : 

  • Vous allez apprendre à vous concentrer sur ce que vous ressentez
  • Vous allez mémoriser les caractéristiques du vin que vous dégustez

Pour vous faciliter la vie, je vous donne 2 schémas récapitulatifs à utiliser systématiquement ! (Au moins dans un 1er temps pour bien intégrer le vocabulaire).

Vous allez y apprendre à mettre des mots sur le vin en BOUCHE.

Je ne vous parle donc pas de la ROBE du vin, ni même des AROMES.

decrire vin

Voici comment procéder pour le vin BLANC

Etape 1

Prenez du vin en bouche, gardez le quelques secondes et concentrez vous sur les sensations perçues en bouche.

Etape 2

Représentez ces sensations sur 2 axes :

  1. l’axe de l’acidité : Facile à reconnaître, vous connaissez bien cette saveur qui crée une salivation fluide. Il vous faut évaluer le niveau d’acidité du vin.
  2. l’axe de l’onctuosité : il s’agit de l’opposé de la sensation apportée par l’acidité. En gros, cela correspond au gras ressenti en bouche. Ce gras peut  être apporté par le sucre (sur les vins avec du sucre résiduel), ou bien par l’alcool ou le glycérol. Là encore, il vous faut évaluer le niveau d’onctuosité du vin.

Etape 3

Situez le vin sur le profil gustatif ci-dessous… qui vous donnera un terme adapté à sa description.

vocabulaire vin blanc

Précisions  sur le schéma: Je vous ai représenté en rouge le vocabulaire lié aux défauts (déséquilibres) du vin.  Le vocabulaire du vin est bien entendu beaucoup plus riche ! Mais ces repères constituent une base pour décrire le vin. 

Voici comment procéder pour le vin ROUGE

Etape 1

Prenez du vin en bouche, gardez le quelques secondes et concentrez-vous sur les sensations perçues en bouche.  (Bah oui, c’est le même principe 🙂

Etape 2

Représentez ces sensations sur 3 axes :

  1. l’axe de l’acidité : Facile à reconnaître, vous connaissez bien cette saveur qui crée une salivation fluide. Il vous faut évaluer le niveau d’acidité du vin.
  2. l’axe de l’onctuosité : il s’agit de l’opposé de la sensation apportée par l’acidité. En gros, cela correspond au gras ressenti en bouche. Ce gras peut  être apporté par le sucre (sur les vins avec du sucre résiduel), ou bien par l’alcool ou le glycérol. Là encore, il vous faut évaluer le niveau d’onctuosité du vin.
  3. L’axe des tanins : Pour tout savoir sur les tanins, faites un tour sur cet article. En quelques mots, les tanins vous assèchent la bouche, ils créent de l’astringence en bouche. Il vous faut donc évaluer le niveau de tanin du vin.

Etape 3

Situez le vin sur le profil gustatif ci-dessous… qui vous donnera un terme adapté à sa description.

vocabulaire vin rouge

Précisions  sur le schéma: Je vous ai représenté en rouge le vocabulaire lié aux défauts (déséquilibres) du vin.  Le vocabulaire du vin est bien entendu beaucoup plus riche ! Mais ces repères constituent une base pour décrire le vin. 

Vous souhaitez apprendre à déguster comme un pro ? Alors rendez-vous sur cette page !